Numenéra 2

La suite de la nouvelle, comme si vous y étiez !


 

Hector se leva. Les salua. Toussota.

« Le Duc nous a rejeté, énonça-t-il platement en laissant glisser le choc de la déclaration. Ils nous a raillé, traité comme truandaille. Et tout cela… Pour ne pas froisser l’Ordre de la Vérité.
– Le Pape d’Ambre fait pression sur le Duc ? demanda Enihone.
– Pas directement. Je pense que son influence et ses largesses tiennent plus au cœur du Duc que ses humeurs. Le résultat est le même : l’Archeo-Croisade est condamnée à l’hostilité dans tout le Bastion. Nous pourrions avoir une chance à Draolis, mais est-ce là les alliés que nous voulons ?
– Des plumes de canari pour le grand tigre, murmura Danyèle.
– On est condamné à la dissolution alors ? s’inquièta Raül ?
– Non. Il y a un univers entier qui nous attend… Derrière la lisière noire. »

Hector appuya ses paroles en projetant une dague experte derrière les croisillons gravés qui scarifiaient la moitié inférieure de la table d’une profonde cicatrice noire.

« Nous pouvons traverser par la passe de Cerdyn, juste là. Si nous partons avant l’hiver, la route devrait être sûre. Je connais un ancien légionnaire en place dans la citadelle, il nous laissera traverser vers le Lointain. Si on lui glisse un shin ou deux, il oubliera même qu’il nous a vus passer.
– Je suis partant, annonça Enihone. Mais je connais le Lointain, c’est sauvage et désolé. Il n’y a pas de grandes cités comme ici, les landes cruelles ont vite fait de vous dévorer. Vous êtes déjà sortis du Bastion ?
– Non, martela Rûk, mais j’ai jamais eut peur d’un peu de sauvagerie. J’ai pas l’intention de commencer aujourd’hui. »

Danyèle et Raül n’échangèrent qu’un bref regard avant de signifier leur acquiescement et il en fut décidé ainsi. L’avenir de la croisade était au Lointain, derrière la longue montagne noire qui marquait la frontière de leur univers. Ils se quittèrent non plus en vagabonds, mais en pèlerins, avec quelques conseils matériels et une date : dans sept jours. Le début de l’odyssée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *